par quoi substituer le lait?

 

On vous a détecté une allergie aux protéines de lait ou une intolérance au lactose et vous vous sentez un peu perdu ? Pas de panique. Voici quelques conseils pour vous aider à identifier les produits à risque et surtout pour cuisiner sereinement sans produits laitiers.

OU TROUVE-T-ON DU LAIT ET DES PROTEINES DE LAIT ?

Il est d’abord important de savoir de quoi on parle. Si vous êtes intolérant au lactose, qui est le sucre du lait, il vous faudra éviter les laits (tous, qu’il soit de vache, de chèvre ou de brebis) ainsi que les yaourts, les glaces (hors sorbet), les fromages frais. Par contre les fromages vieux, qui auront passé plusieurs mois à l’affinage (emmenthal artisanal, comté, parmesan,…) ou les fromages de type mozzarella pourront être consommés car le lactose aura quasiment disparu. Méfiez vous également des médicaments et compléments alimentaires dans lesquels le lactose fait souvent partie des excipients.

Si c’est une allergie (classique, aux IgE, ou retardées, aux IgG), dans ce cas, ce sont tous les produits laitiers qu’il faudra supprimer car cela signifie que vous réagissez aux protéines (caséine ou protéine de lactosérum) du lait. Il faudra également éviter tous les produits dans lesquels on trouve du lait en ingrédient ou des protéines de lait : pâtisseries, viennoiseries, certaines charcuteries comme les saucisses ou les pâtés, les entremets, les glaces _ les sorbets seront admis.

PAR QUOI REMPLACER LES PRODUITS LAITIERS ?

Remplacer le lait et les yaourts

Si vous n’êtes allergique qu’aux protéines de lait de vache, vous pouvez utiliser du lait de chèvre à la place. Dans certains magasins bio, on peut trouver du lait de jument également… Idem, pour les yaourts, vous trouverez des yaourts au lait de chèvre ou de brebis.

Si vous n’aimez pas le lait de chèvre ou de brebis ou que vous y êtes également allergique, dans ce cas il faudra vous orienter vers les ‘laits’ végétaux (ou plus exactement les jus végétaux) ou les produits fermentés végétaux. Il y en a pour tous les goûts : soja, avoine, amande, noisette, chanvre, riz et même sorgho, souchet, quinoa… A vous de choisir le goût et la texture qui vous plaira le plus. Jetez tout de même un œil sur la liste des ingrédients pour vous assurer qu’il n’y a pas de sucres ajoutés et pas trop d’additifs.

Remarque : pour ne pas créer de nouvelles hypersensibilités alimentaires, pensez à alterner !

Remplacer la crème

Pour ce qui est de remplacer la crème fraiche, là encore plusieurs choix s’offrent à vous du côté des alternatives végétales. La crème de soja de cuisine est la plus répandue, mais on trouve de plus en plus des préparations culinaires crémeuses à base d’avoine (attention, contient du gluten), d’amande, de riz, de millet voire de noix de cajou (les deux derniers seront exclusivement en magasin bio). Sans oublier le lait ou la crème de coco qui apportent en plus une touche d’exotisme bien agréable.

Remplacer le beurre

Le beurre est constitué à 99% de la matière grasse laitière. Il contient cependant un peu moins de 1% de protéines (ainsi que des traces de lactose) et doit donc être évité par les personnes allergiques. Le beurre clarifié, ou ghee, est une alternative au beurre dénuée justement de ces protéines et de lactose. Vous avez également à votre disposition toutes matières grasses végétales : les huiles, qui peuvent être utilisées en pâtisserie comme en cuisson ou les matières grasses solides (huile de coco ou margarines). Attention, de nombreuses margarines du commerce contiennent également des protéines de lait. Vérifiez la liste d’ingrédients.

Substitution du fromage

Ce sera peut-être le plus compliqué.  Il existe des alternatives végétales au fromage râpé (pas forcément très ‘goûtues’, mais si vous voulez un effet gratiné, cela peut suffire) que l’on trouve souvent dans les épiceries bio. Elles sont à base de matières grasses végétales. Pour le reste, il existe des ‘faux-mages’ à base de soja ou d’oléagineux (noix de cajou notamment), là encore dans les commerces bio ou à faire soi-même.

 

Vous ne savez pas encore avec certitude si vous tolérez bien ou non les protéines de lait ? Et bien faites votre test dès aujourd’hui! Tous nos kits, depuis le 22 aliments jusqu’au test ImuPro Complet permettent de tester l’allergie retardée aux protéines de lait (vache, chèvre, brebis)!