Mme M.M.

50 ans

“D’aussi loin que je me souvienne, j’ai été un « enfant grassouillet » avec tous les inconvénients associés. J’ai pris conscience de mon embonpoint à l’école lorsque mes camarades de classe utilisaient parfois des surnoms qui n’étaient pas très gentils. Toutes tentatives de diminution de poids ont échoué à maintes reprises. Que je suive une diète ou change mon alimentation, rien ne fonctionnait de façon permanente. Quiconque n’a pas vécu ces mêmes expériences ne peut comprendre le sentiment.

Un jour, ma sœur m’a parlé d’une méthode d’essai qui pouvait détecter les incompatibilités alimentaires. J’ai passé le test au cabinet du Dr Thalmann (Allemagne). J’ai été bouleversée du résultat. J’avais différents niveaux de réactions à 52 aliments, dont tous les produits laitiers, y compris le fromage de chèvre, et toutes les céréales contenant du gluten. Pour moi, cela signifiait tout un défi. Après avoir complètement changé mon alimentation conformément aux résultats du test, je perdais heureusement de plus en plus de poids. J’ai perdu 40 livres et j’espère diminuer encore davantage mon poids. Curieusement, je réagis encore intensément à plusieurs aliments, par des symptômes variés. Par exemple, le lait déclenche une douleur musculaire, la vanille amène la fatigue et trop de pain (de manière hebdomadaire) me donne des maux de dos.

Liens vers