L’autisme est un trouble du développement qui découle d’un développement et d’un fonctionnement anormal du cerveau. Les personnes atteintes d’autisme présentent des difficultés de communication et d’interactions sociales, de même que des schémas comportementaux restreints ou répétitifs. L’autisme affecte 1 enfant sur 68 en moyenne. Il touche d’avantage les garçons avec une incidence de 1 sur 42.

Qu’est-ce qu’un test d’hypersensibilité alimentaire ?

Les tests ImuPro sont des tests d’hypersensibilité alimentaire. Ils permettent de mettre en évidence les allergies retardées de type III liées aux IgG. Le sang des patients est analysé pour y détecter des niveaux anormalement élevés d’anticorps IgG spécifiques à certains aliments. Dans ce cas, cela peut indiquer que les aliments incriminés sont susceptibles de provoquer des réactions inflammatoires lorsqu’ils sont consommés.

“Ce qui est absorbé par l’intestin peut avoir des effets importants sur le comportement”

Les signes de l’autisme

  • Evite le contact au niveau du regard
  • Difficultés à interagir avec les autres
  • Difficulté à utiliser ses jouets de façon appropriée/normale
  • Retard de langage
  • Troubles épileptiques et troubles du sommeil
  • Hyperactivité
  • Réactions inhabituelles face aux odeurs, aux bruits ou au toucher
  • Pas de peur du danger

En quoi les tests d’hypersensibilité alimentaire « ImuPro » peuvent aider dans la gestion de l’autisme?

Les aliments et les nutriments absorbés peuvent impacter les troubles autistiques. L’autisme est un trouble global dans lequel le lien cerveau-intestin joue un rôle non négligeable dont tous les parents devraient avoir conscience. Les aliments et les substances ingérées par les enfants impactent directement le fonctionnement du cerveau.

Le chemin vers la rémission de l’autisme passe par l’alimentation. L’amélioration de la santé et du bien-être des enfants autistes commence par le choix des aliments à leur donner ou au contraire à éviter.

Des études récentes ont notamment montré que des IgG spécifiques à la caséine (protéine du lait) et au gluten ont la capacité de traverser la barrière hémato encéphalique, causant ainsi des effets délétères au niveau du cerveau en augmentant localement les réactions inflammatoires et en se liant directement à certaines zones du cerveau.

Les tests de détection des hypersensibilités alimentaires ImuPro peuvent ainsi offrir un moyen pour doser les niveaux d’IgG alimentaires chez les autistes, permettant ainsi de détecter d’éventuelles réactions à certains aliments qui peuvent être considérés comme des déclencheurs de l’inflammation dans l’autisme.

« En mettant en place une alimentation personnalisée évitant ces aliments pro-inflammatoires et en ajoutant une complémentation nutritionnelle à la prise en charge usuelle de votre pédiatre ou de votre professionnel de santé, vous pouvez permettre à votre enfant d’avoir un meilleur sommeil, moins de douleurs et de rashes, une meilleure digestion voire une amélioration de certains comportements »